Taux de crédits immobiliers en Juin 2020 : Suivez les actus !

hausse du taux

Après le déconfinement, les taux de crédit immobilier jouent un grand rôle sur la relance du secteur. Pourtant, une tendance à la hausse du taux est constatée. Même si les organismes de crédit n’augmentent pas en même temps ni au même niveau leurs taux, l’augmentation globale est bel et bien réelle. Cependant, la situation n’empêche pas les emprunteurs à mener à bien leurs projets.

Constatation d’une hausse des taux

Le taux de prêt immobilier a connu une hausse. Si en avril, il était de 1,17 % et 1,12 % en fin 2019, en ce mois de juin, cela s’élève à 1,25%. Depuis 2017, une telle hausse en un mois n’a été constatée. Les hausses sont les mêmes que ce soit pour financer un logement neuf, un logement ancien ou bien un prêt travaux.

Les changements par délai de remboursement se présentent comme suit :

  • Pour un remboursement sur 15 ans : 1,07% au mois de mai 2020 , en avril 2020 : 0,96% et en décembre 2019 : 0,88%
  • Pour un remboursement sur 20 ans : 1,26% au mois de mai 2020, en avril 2020 : 0,88% et en décembre 2019 : 1,05%
  • Pour remboursement sur 25 ans : 1,51 % au mois de mai 2020, en avril 2020 : 1,38% et en décembre 2019 : 1,31%

Pourquoi cette hausse ?

Les variations des taux de crédit sont influencées par plusieurs facteurs. Entre autres, ils dépendent des OAT ou les Obligations Assimilables au Trésor. Par la suite, le taux directeur de la BCE ou Banque Centrale Européenne a également un impact sur l’évolution des taux immobiliers. Puis, les situations macro et microéconomiques impactent grandement le marché du prêt immobilier.

Dans un souci de protéger les emprunteurs en cette période de crise sanitaire et économique, l’augmentation des taux immobiliers est vu comme la solution propice. La possibilité d’accès à ces prêts s’est durci. Les banques ont mis en place des conditions plus rigoureuses. En l’occurrence, l’apport personnel requis a augmenté. Ils étudient avec finesse le taux d’endettement des emprunteurs. Cette situation aura certainement des effets sur la capacité d’achat des consommateurs.

Les conséquences de la hausse du taux immobilier

Certes, la possibilité d’obtenir un prêt immobilier est devenue assez difficile avec cette augmentation du taux immobilier. Les dossiers qui manquent de solidité, à partir de ce mois de juin, peuvent être refusés par les établissements financiers. Cependant, la différence entre les taux les plus élevés et les taux les plus bas est encore assez considérables. Ce qui donne aux emprunteurs la possibilité de réaliser leurs projets en fonction de leurs situations.

Pour rappel, afin d’avoir une idée sur le taux de prêt immobilier et accéder à des meilleurs taux, il est possible d’entreprendre des simulations en ligne. Le choix du prêt immobilier repose notamment sur le projet comme l’achat d’une résidence principale ou secondaire ainsi que la situation personnelle, c’est-à-dire les revenus, le patrimoine, la situation familiale, la capacité d’épargne, et autres. Outre le taux d’intérêt, le taux d’assurance emprunteur est une option à bien analyser. Ce dernier constitue la moitié de la somme totale du montage financier.

Catégories :

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *