Les solutions à découvrir en cas de refus de crédit bancaire

Les solutions à découvrir en cas de refus de crédit bancaire

Dans certains cas, il se peut que la banque n’accorde pas un prêt à une personne ou une entreprise en raison de leur situation financière fragile. Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de ce refus parce que chaque demande est étudiée en détail. En cas de litige, l’établissement financier peut catégoriquement annuler la de demande de crédit. Heureusement, il existe d’autres alternatives que l’on peut découvrir si on a besoin d’argent dans l’immédiat.

Les différentes raisons d’un refus lors d’une demande de crédit

Il peut arriver que les banques n’acceptent pas tous les dossiers de demande de crédit après des vérifications spécifiques. Lors de cette démarche, elles évaluent de manière précise chaque situation financière individuelle de ses clients qui ont envie de contracter un crédit à la consommation. Une fois les vérifications effectuées, les demandeurs de crédit vont recevoir une réponse de principe annonçant s’ils sont solvables ou non. En général, les principales raisons d’un refus bancaire sont :

  • Le fichage FICP ou FCC à la Banque de France ;
  • Le reste à vivre insuffisant ;
  • L’existence d’un conflit avec un organisme financier ;
  • La demande qui ne convient pas aux critères d’acceptation ;
  • Le taux d’endettement trop élevé ;
  • L’existence d’un autre prêt en cours de remboursement.

Tous ces éléments constituent en général les véritables raisons d’un refus bancaire. Sur ce, il vaut mieux opter pour d’autres alternatives, comme le Credit sans justificatif ou le prêt entre particuliers, si on a besoin d’un financement rapide pour réaliser un ou des projets. Mais avant d’aller plus loin, on fait le point à propos de ces offres de prêt personnel.

Le crédit sans justificatif, une offre exceptionnelle à souscrire

Parmi les solutions proposées par les organismes prêteurs lors d’un refus bancaire, il y a ce qu’on appelle « crédit sans justificatif ». Comme son nom l’indique, ce type de prêt ne nécessite pas de factures ni d’autres documents pour justifier l’utilisation des fonds obtenus. Ainsi, l’emprunteur peut dépenser librement l’argent prêté au gré de ses envies. Il pourra par exemple s’offrir une nouvelle voiture, poursuivre des travaux de construction ou de rénovation, partir en vacances, financer des soins médicaux ou encore payer des études.

Le prêt entre particuliers, une offre disponible pour tous

Que l’on soit une personne fichée, un interdit bancaire ou un chômeur, le prêt entre particuliers permet de sortir d’une situation financière difficile. Cette prestation consiste à contracter une somme d’argent auprès d’un proche ou d’un ami pour pallier un besoin urgent d’argent. Pour éviter les conflits entre les deux, il est impératif de rédiger un contrat d’emprunt signé et daté auprès d’un notaire. Ce document doit mentionner le montant à emprunter et les formalités de remboursement, le taux d’intérêt s’il y en a, et bien entendu les coordonnées personnelles de deux entités.
Quel que soit son choix, crédit sans justificatif ou prêt entre particuliers, il faut retenir que ces prestations peuvent constituer une excellente alternative en cas de refus lors d’une demande de prêt bancaire.

Catégories :

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *